Elucubrations au gré de l'inspiration
22 novembre 2005

.fr ; .ma ; .com

Aprés maints allés-retours transméditéranée en e-pèlerinage aux URL du med univ .fr histoire de voir ce ki s'y trame, et comparer au passage "nos supports" et les "leurs" et m'asurer au passage que "nos "lacunes ne sont pas si béantes ( quête de réassurance pathétique , dont je ne saurais dire qu'elle est vaine qu'au prix d'une soufrance morale ke je ne m'infligerai pas)!Ainsi donc aprés un "tour de france" virtuel des univ (pour calmer mes obsessions... c devenu quasiment un TOC...)in order to... [Lire la suite]
Posté par Arakgna à 01:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 juin 2005

L'Art ...et aprés?

Figuratif, absrtait, peinture photo architecture ... quelle que soit l'oeuvre, , sa nature, quique soient son créateur,le spectateur, et ne serait-ce kune fois dans une vie, se pose la question ineluctable: C super beau mais à koi ça rime? ensuite vient la problematique non moins enfantine mais ke certains qualifieraient d'affligente: mais à koi ca sert donc? Des fois je me dis qu'au delà la dimention purement esthétique et le plaisir incertain inhérent à la création itself l'utilité de l'art est une question qui ne se pose même... [Lire la suite]
Posté par Arakgna à 00:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 avril 2005

May god have mercy

Ca fait quelques jours que ca dure, et ca ne peut décemment plus durer, franchement, il ya des priorités a respecter, des délais inextensibles (fâcheuse cette notion du temps non compliant; faudra y revenir)! Non il faut ke ca cesse! Je suis depuis samedi, entrée en immersion dans les sessions précedentes, l'atmosphère prépa forcément (l'expression en général c telle chose en cache une autre, je suis exactement dans le processus inverse!!! surprenant?)Au top ten des idées délirantes, ma lubie des virus:je les appelais "rumeurs... [Lire la suite]
Posté par Arakgna à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2005

L'inspiration... comme on repire

L'inspiration, la première nous arrache un cri à décrocher les cordes vocales, les autres suivent, et se suivent avec un peu de chance, automatiquement dans l'insouciance de l'abondance, et on respire comme on vit, sans y penser!Respirer inspire la facilité ( dans le meilleur des cas) mais surtout la nécessité, y en a qui pensent comme ils respirent (faut les chercher longtemps parfois sans succes), en a ki mangent comme il respirent (ca se soigne, ...ou pas), yen a ki shoppent comme ils respirent (fashion victim: residence secondaire... [Lire la suite]
Posté par Arakgna à 10:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]